top of page

Note sur les #JEP2022* Parisiennes

Dernière mise à jour : 15 sept. 2022

*JEP : Journées Européennes du Patrimoine. Celles-ci se déroulent le troisième week-end de septembre. De nombreux endroits inédits ouvrent gratuitement leurs portes au public.


Septembre 2022 : il s'agit de ma première année sans rentrée académique. Voilà, j'ai perdu le fameux statut si chéri d'étudiante : me voilà monde du travail ! Pour autant, très chers tous, rassurez-vous, je n'abandonne pas l'idée de "Rentrée" pour autant : ce mois a toujours été l'introduction d'événements culturels riches dont les Journées du Patrimoine en font partie. Et chaque année : j'ai cette même discussion, endossant le rôle de l'hystérique passionnée tandis que mes confrères notent à peine l'exceptionnalité d'un tel week-end. Il ne s'agit pas ici d'un article mais d'une note modeste -- que j'espère faire évoluer : celle d'un rappel d'abord, de la richesse retrouvée en deux jours de temps; d'un "plan de guerre", ensuite, que j'ai minutieusement établi (et que je ne tiendrai probablement pas); et enfin, d'une "demande", d'un rêve - moi, l'éternelle idéaliste boulimique, qui voudrait mettre Paris non en bouteille, mais en pellicules.



I) Bilan des dernières années :


Pour annoncer le banquet, rien de tel qu'un petit récapitulatif imagé des dernières éditions en date. Il s'agit aussi d'une base intéressante si vous n'êtes pas encore des initiés des JEP.


Le Sénat

Les journées du patrimoine sont l'occasion de découvrir l'un des monuments les plus emblématiques de la capitale : le palais du Luxembourg, situé dans le 6ᵉ arrondissement, ouvre chaque année ses portes à un flot de visiteurs désireux d'en découvrir l'hémicycle, la salle des conférences ou la bibliothèque et son annexe. Prudence néanmoins : l'attente y est toujours conséquente. Privilégiez donc un réveil matinal (cela ouvre à 9h mais la file y est déjà souvent dense). À noter que le Sénat reste visitable sur demande : néanmoins, jusqu'à nouvel ordre, ces visites ont lieu uniquement le vendredi.

Photos disponibles en cliquant ici et ici.



L’Assemblée Nationale

Dans la même veine : l'hôtel de Lassay et le Palais Bourbon ouvrent leurs portes lors de chaque JEP. Il est aussi tout à fait possible d'émettre une demande de visite le reste de l'année, à votre député, par exemple.

La mise en place de créneaux (à l'instar de l'année passée) est toujours d'actualité en 2021 : les inscriptions débutent normalement le 5 septembre (cliquez ici). Soyez néanmoins prévenus qu'une partie de l'hôtel de Lassay est en partie en travaux.

Photo disponible en cliquant ici.


Le ministère de la Justice

Passés un hôtel et des dizaines de Maisons de luxe, on retrouve bien l'un des plus beaux ministères français. C'est le petit écrin presque secret de la Place Vendôme, l'hôtel Bourvallais... Néanmoins, l'endroit reste prisé quant à sa position idéale.

Réel disponible en cliquant ici.


La Bibliothèque de la Sorbonne

Retrouver les bancs d'école un instant devient un véritable plaisir. La Sorbonne Paris IV détient, en son sein, de nombreux trésors - sa chapelle, ses vieux amphithéâtres, son observatoire, sa bibliothèque... Si les JEP ne permettent pas toujours une exploration complète (l'observatoire est fermé mais il y a toujours en semaine, la possibilité de s'y rendre sur réservation auprès de la SAF), elles permettent néanmoins d'en tirer un très bel échantillon !

Photo disponible en cliquant ici.


La Banque de France

Muni du livre d'Arnaud Manas, La galerie dorée de la Banque de France: quatre siècles d'art, d'histoire et de pouvoir, vous pourrez ici découvrir notamment la somptueuse galerie dorée. Comme le dit l'auteur : « elle est truffée de messages codés ».

Louis Phélypeaux, qui est alors en 1635, un des ministres de Louis XIII fait construire cet hôtel particulier par François Mansart. Il a fait l’acquisition d’un tableau gigantesque, une scène historique grecque, mais ne sait où le placer. Mieux encore : il a comme projet de demander à différents artistes de lui concevoir des tableaux de la même envergure. Une douzaine d’œuvres sont alors réalisées, aux dimensions et proportions identiques. Pour Phélypeaux, le projet devient alors clair : il veut une galerie pour les exposer. C’est une pièce longue de 40 mètres, ornée d’une magnifique voûte conçue par François Perrier qui va s’ajouter à l’édifice.

Petit saut dans le temps : nous voici en 1718. Le fils illégitime du roi, Louis XIV et de la Montespan, le comte de Toulouse, s’installe dans l’hôtel particulier. Il a comme projet d’ajouter à la galerie un décor quelque peu exubérant, à base de boiserie dorée et de colonnade. Il charge Robert de Cotte du réaménagement. Un vrai revirement de situation.


En 1808, finalement, c’est la banque de France qui occuper les lieux et ce jusqu’à aujourd’hui.

Pour le reste de l’histoire, je vous invite à lire le fameux livre de Manas. Pour ma part, je vais vous partager quelques anecdotes qui m’ont particulièrement marquée :

-il amusant de voir que la première acquisition de Phélypeaux était un tableau avec des personnages grecs mais que le reste représente tous des scènes romaines.

-évidemment, le décor comporte une lecture plus contemporaine : la voûte est par exemple une « allégorie politique de la succession de Louis XIII à Louis XIV» (Manas). Apollon est visible sur son char au centre de la pièce … mais en fait, il s’agit d’une représentation du ciel astral, tel que celui-ci était le 5 septembre 1638 à 11:45 : date et heure à laquelle un petit Louis XIV nait.

-Quant aux boiseries, elles laissent entrevoir l’histoire du comte de Toulouse : après la mort de son royal père, la galerie s’inspire de la tapisserie « Triomphes marins » de Jean Bérain et on voit apparaître une proue d’un navire à la place de la couronne de lys. Son blason qui ne comporte pas d’attributs est alors mis de côté tandis que son bâton de bâtardise est alors caché subtilement pas l’ancre du bateau.


-En 1940, la banque de France était la banque monétaire la plus riche et puissante au monde. Elle atteignait 2230 tonnes d’or… qu’il a fallu évacuer. Cela avait demandé des années de préparation (une idée qui avait émergé dès le début des années 30 en fait), mais la guerre prenant un mauvais tournant, cela a été effectué dans une certaine précipitation à destination de plusieurs endroits : la Turquie, New-York et la Martinique. Plusieurs lingots se sont évidemment égarés, laissant la place à des quasi-légendes parfois farfelues.

-la galerie a été rénovée au début du siècle jusqu’en 2015. Au total, il a fallu 282,5 grammes d’or pur pour recouvrir près environ 200 m². Cela représente 22500 feuilles d’or !

-Il y a une vraie tête de cerf, dorée à la feuille. Ce n’est pas une sculpture !


Comme vous l'aurez compris, malgré un bel amour porté à l'Hotel de Toulouse, je n'ai pas apprécié ma visite dans le cadre des JEP. La file, en plein soleil, avait été terriblement mal gérée et peuplait deux à trois rue plus loin, longeant l'ensemble du palais Royal. Il m'a fallu une seconde visite, organisée par Paris Historique pour apprécier ce trésor brut. Je vous conseille vivement de passer par eux : de nombreuses dates sont encore disponibles en 2022.

Réel disponible en cliquant ici.





L’Institut de France

Dorénavant ouverte également au public à l'année, cela est resté pour moi l'un de mes meilleurs souvenirs de JEP. Par ailleurs, je m'y suis toujours rendue le dimanche matin, à la première heure.

Photo disponible en cliquant ici.


L’Elysée

Je n'ai découvert le Palais de l'Elysée que tardivement : l'année dernière en fait. Malgré les réservations de créneaux horaires, la foule restait très imposante. C'est un peu le must-go des JEP à vrai dire : un défilé de pièces plus somptueuses les unes que les autres, avec le sentiment de côtoyer le premier des Français. Je n'ai néanmoins pas été séduite par le mobilier choisi par l'actuel Président notamment dans le Salon Doré - que ce soit le bureau signé Thierry Lemaire ou le tableau de Pierre Soulages. Là où on nous vend du contemporain comme douce harmonie, je ne vois ici que rupture, et un noir trop profond pour sublimer la pièce. Il faut dire que je suis sûrement encore de la vieille école et passé cet impair, j'ai tout de même apprécié la tapisserie de Miró du Salon Pompadour.

Réel disponible en cliquant ici.


La Tour Saint-Jacques

Des Mots et Des Arts vous fait découvrir chaque mois un éventail de lieux parisiens, plus ou moins connus, dont les portes sont souvent fermés au public. En 2021, l'agence a célébré les JEP en proposant des visites guidées de la fameuse tour, comme un échantillon de leur service habituel. Un lieu ampli d'histoire avec une vue à 360° : il y a de quoi réchauffer un cœur, et de surcroît, après une ascension sportive de quelque 300 marches.

Photos disponibles en cliquant ici.


Les coulisses du Printemps

L'enseigne proposait un circuit d'une heure trente pour découvrir les secrets de son grand magasin du boulevard Haussmann. Un passage au sous-sol, comme sur les toits ... et même sur les flancs du bâtiment avec de sublimes escaliers ou des salons privés !

Photo disponible en cliquant ici.


L’hôtel de ville de Paris

L'un des plus beaux endroits de Paris, tout simplement...

Réel disponible en cliquant ici.


L'Hotel de Matignon

La résidence du Premier ministre est également sur la liste de nombreux Français lors des journées du Patrimoine. C'est d'ailleurs souvent l'occasion de l'apercevoir ! A défaut, les pièces plus dorées les unes que les autres, valent largement le détour !

Réel disponible en cliquant ici.


Lycée Henri IV

Prestigieux établissement scolaire (si ce n'est le premier de France) et voisin du Panthéon, sa visite m'offrait une parenthèse emplie d'envie et d'admiration face au brillant élève-guide-d'un-jour qui nous accueillait "chez lui".

Photo (quatrième du carroussel) disponible en cliquant ici.


Ministère des relations avec le parlement

Un petit ministère aux couleurs bien délicates ! L'hôtel de Clermont se visite rapidement mais il n'en demeure pas moins une jolie découverte... que j'ai d'ailleurs complétée par un rapide passage à l’hôtel Villeroy (ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation) et à l’hôtel de Rochechouart (ministère de l’Éducation nationale) situés également rue Varenne et tout aussi facilement accessibles.

Photo disponible en cliquant ici.


II) Et cette année ?


L'année passée était placée sous le signe de la prudence suite à la pandémie mondiale. Une bonne chose à vrai dire lorsqu'il s'agissait des JEP : la quasi totalité des institutions parisiennes, à quelques exceptions près, avait joué le jeu en imposant des créneaux horaires et d'autres dispositifs rigoureusement respectés.

Cette année, nous sommes accommodés à une autre sauce : peu de réservations et donc, un véritable "chantier" laissant libre court à un planning désordonné. Pire encore : certains lieux n'ouvrent qu'à des horaires réduits (strictement le samedi après-midi par exemple) ou même... pas du tout; et d'autres semblent nous laisser dans un flou artistique. Mais il y a également d'agréables surprises, bien sûr !

Quoiqu'il en soit, si vous souhaitez vous lancer dans la résolution d'un casse-tête qui vous vaudra à coup sûr la médaille Fields, il vous faut aller sur la plateforme dédiée du Ministère de la Culture et être attentifs à chacun des horaires communiqués. Aussi, soyez prévenus : il y a des pièges (programme variant d'un jour à l'autre) et un référencement peu optimal ... mais l'essentiel y est !


Une fois la messe dite : ma stratégie d'attaque a été établie ! Il ne me reste plus qu'à espérer que tous les métropolitains soient opérationnels le jour J et qu'on nous soulage d'une file d'attente aussi longue que celle de la Banque de France l'année passée (3 heures trente de queue pour quinze minutes de plaisir bondées, je ne ferai aucune blague graveleuse...).


SAMEDI 17 SEPTEMBRE :


☞ 10 h : Atelier de moulage

Ouvert samedi 17 Septembre 2022 de 10h à 17h.

Sur réservation uniquement (cliquez ici).

Les ateliers d'art de la Réunion des musées nationaux et du Grand Palais, basés à Saint-Denis, s'affirment comme le sanctuaire de savoir-faire mondialement connus. La visite permettrait d'en découvrir les coulisses.


☞ 11h : Hotel roquelaure

Ouvert samedi 17 et dimanche 18 de 10h à 17h30.

Sans réservation

Le monument est classé depuis 1961 et fait également référence ici au cabinet du ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des Territoires et du ministère de la Transition énergétique.


☞ 11h45 : théâtre de l'europe (si j'ai le temps... spoiler : non)

Visites guidées en groupe toutes les 45 minutes, samedi 17 de 10h à 14h uniquement.

Sans réservation

Le théâtre dédie la visite à son matrimoine à travers l'étude de grandes figures porteuses de l'Histoire du théâtre. Le parcours permet de pénétrer le foyer, la grande salle ou encore la terrasse.

UPDATE du 9 septembre : j'ai appris que des visites étaient organisées jusqu'en 2023 (réservation disponible en cliquant ici) et vais donc choisir cette option.


☞ 12h30 : Résidence de l'Ambassadrice du Royaume-Uni

Uniquement sur réservation (cliquez ici), visites le samedi de 10h30 à 16h30.

L'ambassadrice habite le charmant hôtel de Charost, situé dans le 8 arrondissement parisien, dans la très luxueuse rue du Faubourg-Saint-Honoré, que l'on doit à l'architecte Antoine Mazin. J'espère avoir la chance de photographier sa petite bibliothèque !


☞ 13h50 : Ambassade d'irlande

Ouvert samedi 17 uniquement : dernières entrées à 12h40 et 16h40.

Sans réservation

L'hôtel de Breteuil, lui, est situé dans le 16arrondissement parisien - construction d'Ernest Sanson. Les quelques photos trouvées sur internet témoignent d'un joli intérieur, un peu plus discret mais typique des hôtels particuliers du 19 siècle.


☞ 14h30 : Ambassade du brésil

Ouvert samedi 17 et dimanche 18 de 11h à 17h.

Sans réservation

De même, l'Hôtel Schnauzer offre un spectacle similaire mais tout aussi agréable. Celui-ci a été acheté en 1971 par le gouvernement brésilien. A l'époque, il était la propriété de la famille Schneider, des maîtres de forges très réputés, industriels de la sidérurgie du Creusot.


☞ 15h : La maison de la recherche de l'INALCO

Ouvert samedi 17 uniquement de 13h00 à 18h.

Sans réservation

La Maison récemment rénovée (2019), se présente exceptionnellement au public parée de ses jolies mosaïques et de son magnifique escalier. De plus, des ateliers créatifs initiatiques sont proposés sur le thème de l'origami et du jiǎnzhǐ.


☞ 16h : Mairie du 8 arrondissement

Ouvert samedi 17 de 14h00 à 18h.

Sans réservation

La visite de l'hôtel Cail comprend la cour et sa superbe fontaine, son jardin, l'escalier d'honneur, la salle des mariages, le bureau du maire... A l’image de son superbe arrondissement après tout !


☞ 16h30: grande chancellerie

Ouvert samedi 17 septembre de 13h à 18h et dimanche 18 de 10h à 18h.

Sans réservation

Lors de cette visite, il est prévu la découverte de la fameuse salle du Conseil de l’ordre ainsi que le bureau du grand chancelier. À ce programme, s’ajoute les jardins et les salons de réception.


☞ 17h15 : bibliothèque Octavio Paz (si le temps)

Ouvert samedi 17 Septembre 2022 de 10h00 à 18h00 et dimanche 18 de 10h à 14h.

Sans réservation

Les lieux étaient fermés depuis 2015 à cause de lourds travaux de rénovation. Le bâtiment est construit à la fin du 19 siècle et comporte de nombreux éléments classés. La bibliothèque espagnole (1952) a particulièrement retenu mon attention.


UPDATE du 10 septembre : j'ai finalement réservé une visite à 17h au Quai D'Orsay (cliquez ici pour réserver votre créneau). Espérons donc que l'hôtel Cail, La Maison de recherche de l'Inalco et la bibliothèque Octavio Paz puissent se visiter rapidement (je vis au monde des bisounours non ?).



Dimanche 18 SEPTEMBRE :

☞ 9h : Sénat

Ouvert samedi 17 et dimanche 18 de 10h00 à 18h.

Sans réservation


☞ 10h30 : Sorbonne

Ouvert samedi 17 et dimanche 18 de 10h00 à 17h.

Sans réservation


☞ 12h : grands dépôts (archives nationales)

Ouvert samedi 17 et dimanche 18 de 11h00 à 18h30

Sans réservation

Une visite guidée de 45 minutes (départ toutes les demi-heures) vous permet de découvrir les archives médiévales et de l'Ancien Régime, ainsi que les dépôts Louis-Philippe et Napoléon III. Si l'hôtel de Soubise est ouvert gratuitement au public à l'année, le site ne se limite pas qu'à lui : les JEP sont là pour nous le rappeler !


☞ 13h45 : siège de l'ordre des Pharmaciens

Sur réservation uniquement (cliquez ici).

Le siège est composé de deux hôtels particuliers idéalement situés puisque voisin du parc Monceau ! On peut y découvrir notamment l'étonnant pavillon mauresque, commande de Gaston Menier, petit-fils du fondateur de la chocolaterie Menier (remarque de la gourmande que je suis) : s'y trouvent là-bas des collections d'histoire de la pharmacie.


☞ 15h : centre culturel irlandais

Ouvert Samedi 17 et dimanche 18 de 14h00 à 17h00.

Sans réservation

Mon intérêt pour le centre culturel irlandais est en fait double : d'une part, je souhaiterais découvrir sa très belle chapelle (Saint-Patrick) et de l'autre, sa bibliothèque patrimoniale.

UPDATE du 7 septembre : lieu remplacé par le Palais Royal (voir ci-dessous). Néanmoins, je vais quand même m'y rendre en amont étant donné que le site reste accessible le week-end ! Le CCI fête d'ailleurs ses 20 ans le vendredi 16 au soir (19h-22h) avec un joli programme : concert électro, show laser ...


☞ 17h45 : BNF site Richelieu

Uniquement sur réservation (cliquez ici).

La bibliothèque nationale de France rouvre les portes de son site Richelieu ! Pour l'occasion, elle nous convie à une multitude d'activités dont la visite architecturale du lieu.


A noter également que j'ai eu la chance d'être invitée en amont par le CESE (Palais d'Iéna). Cette visite me permettra notamment de découvrir son étonnante architecture signée Auguste Perret (1937) ... et, en bonus, une vue privilégiée sur la Tour Eiffel. Le siège du Conseil économique, social et environnemental (troisième assemblée de la République) vous accueille le weekend du 17 septembre pour des visites similaires, ainsi que pour deux conférences : une menée par l'ingénieur Bertrand Lemoine, et l'autre par l'architecte Nicolas Gilsoul. Je vous alimenterai cette note en y ajoutant mes futures photos.

Update du 14 Septembre : comme promis je vous ajoute ci-dessous quelques photos de ma visite.

UPDATE du 15 septembre : J'ai également été conviée au 40 rue de Sèvres, ancien hôpital Laënnec et dorénavant siège de Kering et Balenciaga (depuis 2016). A l'occasion des JEP2022, un parcours est proposé aux visiteurs, se composant en deux temps. Une première partie dédiée aux œuvres de l'artiste belge Edith Dekyndt, investit la chapelle. L'exposition, "Aria of Inertia", portée par la Collection Pinault, s'inscrit ici dans le cadre de Women In Motion, un programme de Kering célébrant les femmes-artistes.

La deuxième, se poursuit dans la Croix Est, avec la présentation exceptionnelle d'archives, signée Cristóbal Balenciaga et la présentation de processus de restauration. Notre agréable promenade s'achève dans les jardins annexes.

Ouvert samedi de 10h à 22h et dimanche de 10h à 18h.



3) Rêver un peu : à l'année prochaine ?


Ci-dessous et pour conclure cette note, vous trouverez les divers endroits n'ouvrant pas leurs portes cette année mais qui le feront, je l'espère, un jour :


L’ambassade de Roumanie :

Charmée par les photos de Jean-Baptiste Perraudin de l’hôtel de Béhague et sa merveilleuse bibliothèque, j'étais impatiente de la découvrir cette année. Malheureusement, l'ambassade n'a pas communiqué sur l'événement : je leur ai donc envoyé un mail et reste dans l'attente de leur réponse. Je n'abandonnerai pas aussi facilement, voyons !


Le Palais Royal/Ministère de la culture/ Conseil constitutionnel et Conseil d’état :

Encore une déception : aucune information n'a été donnée... un comble pour le ministère de la Culture, non ? Pourtant, l'ancienne résidence royale sous la régence d'Anne Autriche, aurait mérité le détour ...

UPDATE du 7 septembre : OUF ! Des visites sont bien disponibles sur réservation en cliquant ici.


la résidence de l’ambassadeur du Canada

L'hôtel de Rigny est dans ma wishlist de photographe depuis quelques temps déjà ... A l'année prochaine peut-être ?


L’hôtel de Lauzun

L’hôtel était ouvert aux visites guidées avant le confinement, puis à quelques rares visites en 2020. En 2022, il nous faut visiblement faire une croix dessus… mais qui sait ?


La résidence de l’ambassadeur d’Allemagne

Alors certes, vous allez sûrement me dire que l’hôtel de Beauharnais est déjà ouvert aux visites. Mais dans quelles conditions ? Photos interdites, et uniquement un matin en semaine (dans 90% des cas, un lundi matin). Mon petit cœur d’amoureuse du patrimoine en prend un coup.


L’Ambassade de Pologne

Encore une jolie ambassade qui boude les journées du patrimoine.


L’Ambassade d’Italie

Vous avez compris l’idée, non ?


La Société Générale Haussmann

Celle-ci s’est récemment vu offert un ravalement de façade exposant sur une affiche à quasi-grandeur réelle la coupole intérieure. Oui, elle se visite quotidiennement en semaine. Néanmoins, quoi de plus frustrant pour une photographe d’être privée de la prise de clichés … Et les vigiles sont gentiment là pour te le rappeler. 4 à 5 fois, si nécessaire …


L’hôtel des Italiens aka « Le Centorial »

Il s’agit de l’ancien siège social du Crédit Lyonnais. Celui-ci a conservé une partie des locaux pour le louer à des entreprises. Evidemment, ne sont acceptés en son sein que ceux qui ont le badge divin. Et pourtant, son importante structure interne gagnerait à se faire visiter.


L’Hôtel Lambert

A priori racheté en début d’année par Xavier Niel (fondateur de Free), ce magnifique hôtel particulier situé sur l’île Saint-Louis fut longtemps fermé au public : il appartenait en fait depuis 2007 à la famille princière du Qatar. Quels sont les projets à venir pour ce joyau architectural ? Telle est la question. Des bruits de couloir chuchotent que le milliardaire voudrait possiblement en faire une fondation ce qui ravirait, ma foi, petits et grands. Et si ce n’est pas le cas, nous ne dirions pas non à une ouverture exceptionnelle même deux fois dans l’année !


L’Hôtel Bourrienne

Cet hôtel particulier situé dans le 10 arrondissement est maintenant investi par le créateur belge, Olivier Theyskens. Celui-ci est parfois ouvert à de rares occasions (Maisons et objets)… Mais jamais pour les JEP, malheureusement !


La BNF, site de l’Arsenal

Les visites (qui ne s'opéraient qu'en semaine d'ailleurs...) ont été suspendues pendant une durée non déterminée...

3件のコメント


ゲスト
2023年2月02日

À garder précieusement pour la session 2023. Merci. Pourras-tu mettre quelques photos additionnelles stp ? 😊

いいね!

ゲスト
2022年9月01日

Super 🔥

いいね!

ゲスト
2022年9月01日

🙏🙏🙏

いいね!
bottom of page