top of page

#3 Pour ma dame de fer

Dernière mise à jour : 22 juil. 2020

écrit en 2017.


Dame aux quatre membres écartés

Ne t’a-t-on pas dit que ta jupe va s’envoler

Inconvenante et délurée,

vers ton sexe, on y jette un regard déplacé.


On y voit un trou, vers le ciel découvert,

Un cou, long jusqu'à cette tête de fer

À toi, on ne dit pas de maigrir

Et tes amants se comptent en milliers

Alors tes lumières étincelantes jaillir

Ils viennent de la terre entière admirer

N’es-tu pas lasse, enfin,

Gardienne de Paris

De garder le secret

D'un amour enfoui

De sombres desseins

D'une ville compliquée?




コメント


bottom of page